lundi 1 janvier 2018

Vous venez d'entre dans la 4eme dimension...



Tous les ans, à la même date, revient le rituel des vœux de la nouvelle année.
J'ai déjà exprimé à plusieurs reprises ici même ce que m'inspirait cette coutume qui n'est pour moi que l'expression de l'hypocrisie générale caractéristique de notre époque moderne.
On se croit obligé de souhaiter la santé (surtout!), le bonheur (il est où d’ailleurs le bonheur, hein, il est où...?) et puis aussi de l'argent (parce qu'il en faut pour se donner l'impression d’être heureux...) et tous les ans ce schéma se répète, c'est une boucle sans fin, comme dans cet épisode de "the twilight zone" où le train emprunté par les protagonistes de l'histoire reviens encore et toujours à la même gare.
Alors, sachez que je souhaite en permanence le meilleur pour chacun d'entre vous; en permanence et pas seulement du 1er au 31 janvier de chaque année.

Portez vous bien et prenez soin de vous.


(image tirée du film Men in black I)






2 commentaires:

  1. Bon, je n'ose pas te souhaiter une bonne année Jean-Yves mais même si tu n'en veux pas de mes voeux je te les offre quand même. Bonne année à toi ! Merci pour ton aide décisive sur le choix du C10.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne refuse pas en aucun cas les vœux, surtout quand cela vient de personnes que j’apprécie, mais tu vois, je bosse dans le commerce et je vois à longueur de journées des inconnus qui me balancent des "bonne année" à la volée alors qu'il se foutent absolument de mon destin et à force ça me fatigue. Surtout que je suis obligé d'y répondre avec le sourire...

      Supprimer