mercredi 8 mars 2017

Rencontre avec Henry Gong part.2


J'ai rencontré Henry tout à fait par hasard au meeting de Santa Maria. Je regardais sa voiture, il m'adressa la parole, je lui fis comprendre qu'en temps que bon Français je n'avais strictement rien compris de ce qu'il me racontait et là, tout bascula.
Flatté qu'un Frenchy s’intéresse à son auto, il me détailla toute l’histoire de la voiture en me montrant les détails et en me livrant de nombreuses anecdotes, tout en prenant soin de parler lentement avec des mots simples afin que je puisse comprendre.
Il me donna également l'illustration de Dave Bell dont je vous ai parlé hier et mon fiston pu même s’asseoir au volant de sa splendide Nomad 56 bien connu dans le milieu et construite par Cole Foster dans la 2eme moitié des années 2000.

Une bien belle rencontre...


























4 commentaires:

  1. Très belle auto. Tu t'es mis aux cours d'anglais intensifs depuis ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que je le lis plus facilement que je ne le parle, puis déjà qu'en français l’expression orale n'est pas mon fort, alors en anglais...

      Supprimer
  2. Comment ne pas s'intéresser à une si belle auto ?? Sache que ton engliche est très certainement better que le mien :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. For sure, I speak english very well, especialy when I'm drunk ...

      Supprimer