mardi 30 novembre 2010

Coup de vieux !

Il ya des chose, comme ça, qui vous pète à la troche sans prévenir, qui vous renvoi des années en arrière sans qu'on ai vu la  chose arriver.
Tout à l'heure, en allant faire un tour sur le blog de Rémy  (ici: Rad de cox) , je suis tombé sur ça :







Outre le fait que j'appreci fortement l'interet que vous portez à mon modeste blog, j'ai fait instantanement un bon de 20 ans en arriere. Cette voiture est ma preniere cox...et ma premiere voiture tout court. Acheté en 1988 (j'avais pas 18 ans) et modifié dans la foulé, elle est parfaitement dans les standards de l'époque. Bien sur, il est probable qu'elle fasse marrer les jeunes perdreaux de l'année qui n'ont pas connu cette époque glorieuse, mais j'en garde malgrés tout une grande fierté meme si elle etait loin d'etre parfaite, d'autant plus que j'ai égarés toutes les photos de cette voiture.

Merci Rémy...

lundi 29 novembre 2010

Droppage

Lorsque j'ai reçu la galaxie, elle était équipée de "lowering blocs" de 2" (entendez de cales entre le pont et les lames de 5.08cm d'épaisseur...) ce qui lui donnait un air assis sur ses pattes arrières.
J'ai donc décidé de remettre l'avant à niveau en coupant 2 spires aux ressorts, ce qui en théorie devait lui faire perdre environs 2" également.
Voici le resultat:

Avant:




...et après :




...le résultat n'est pas à proprement dit radical, d'ailleurs je doute que le droppage soit réellement de la valeur escomptée, mais de toute façon on ne peut pas faire beaucoup plus sous peine de ne plus pouvoir tourner les roues avants.
On verra pour les airbags quand les finances le permettrons...

dimanche 28 novembre 2010

Réchauffement climatique.


Incroyable !! Dans la nuit de vendredi à samedi il est tombé 2cm de neige...un 28 Novembre...dans le sud ouest!!!
Y-a plus d'saison mon bon monsieur...

vendredi 26 novembre 2010

Depotage.

Aujourd'hui, vous pouvez admirer la sortie du container de la galaxie, un peu comme un frêle papillon émergent de son cocon de sois (...ou plutot une grosse truie sortant de sa cochoniere...).
Bien sur, tout ceci se passe sur le blog de Vintage Autohaus  en cliquant ici


Vous remarquerez que sur une des photos, elle a le capot ouvert. Et bien figurer vous qu'au moment de sortir de sa boite, elle n'a pas voulue demarrer cette s....e! En effet, durant le voyage, le kit ignitor remplaçant les rupteurs et le condo a mysterieusement grillé...l'air marin surement. Heureusement que Fabien (le gangbanger) c'est bien débrouillé pour que tout rentre dans l'ordre et je le remercie chalereusement pour son taf.

Sur ces mots d'espoir, je vous dit à Lundi!

jeudi 25 novembre 2010

OUPS...!


Comme il est important d'appréhender les évènements, aussi dramatiques soit-ils, avec un maximum d'optimisme, nous pourrons noter qu'en toute apparence l'arceau à correctement fait son boulot, préservant à coup sur l'intégrité corporelle du pilote. Il n'empêche que je n'aurais pas aimé être à sa place...

mercredi 24 novembre 2010

Inflation



Vous ne rêvez pas, c'est bien quatre V12 Allisson qui équipe ce drag. Bien entendu, les quatre roues jumelées et motrices ne sont pas de reste pour faire passer les 12000cv au sol, surtout si l'on prend en compte les piètres performances des pneus de l'époque. 12000cv pour quatre bourrins, ça nous fait facilement 3000cv par moteur, moteur dont une des nombreuses évolutions équipait les fameux Lockeed P38 ainsi que quelques P51 mustang avant d'être remplacé par des Rolls Royce Merlin.
Certes, en remettant la puissance annoncé dans le contexte de l'époque, le chiffre parait vertigineux, mais pour faire un parallèle avec les dragsters actuels, il faut savoir que le moindre top fuel courant en championnat US, développe allègrement ses 8000cv...avec un seul moteur...

mardi 23 novembre 2010

Merci les Triplettes

Fin aout, T-Fabs est allé récupérer la galaxie chez sont précèdent propriétaire. Il revenait tout juste de Bonneville car il avait eu l'immense privilege de superviser la logistique des Triplettes de Bonneville lors de la speed week. C'est donc accompagné de ces derniers qu'il s'est rendu à Huntington Beach pour finaliser l'achat de la Ford.

C'est alors que j'appris que Franck, le captain des Triplettes, avait conduit MA voiture sur le trajet du retour, et sans autorisation en plus ! (comme l'atteste d'ailleurs la photo ci-dessous)




Ni une, ni deux, je m'empresse de lui envoyer un mail (au 2eme degres bien sur) pour lui manifester ma désapprobation et réclamer un dédommagement bien mérité. Il s'en suivra un echange de mail tres amical et puis tout ceci tomba dans l'oublie.

Quelques semaines plus tard, je reçois par la poste, une petite boite en carton blanche et verte alors que je n'avais strictement rien commandé à personne. Qu'elle fut ma surprise d'y trouver à ceci à l'intérieur: 


 Un DVD artisanal de leur periple 2009 et quelques petits documents bien sympa.
Ya pas à dire, les Triplettes, c'est vraiment la classe. Merci les gars .

lundi 22 novembre 2010

Tourisme de masse

Je me suis longtemps demandé où avait put bien etre prise cette photo...et je me le demande toujours d'ailleurs...
L'autocar est anglais, le station wagon  Buick 1953 parait être immatriculé en France, mais il y a ces deux splits avec leurs espèce de plaques ovale au dessus de l'éclairage de plaques...

Je dirais Suisse...et vous ?

c'est partie mon kiki !!!

Créer un blog ne se fait pas à la légère. Il faut savoir le faire vivre, le rendre intéressant, pour les autres, mais également pour soi même et ce, sans tomber dans le voyeurisme, sans étaler sa vie privé (dont tout le monde se fout d'ailleurs) avec arrogance et sans donner l'impression aux visiteurs que l'on est en orbite autour de son nombril.
Pour cela, j'ai choisi une ligne éditoriale claire: de l'humour (souvent décalé), de l'humeur (souvent mauvaise), beaucoup de photos anciennes et d'archives (trouvé ça et là sur le net) et un peu de mon quotidien par petites touches.
On commence du coup par cela, avec une vue d'ensemble de mon garage en cour d'aménagement en esperant pouvoir tenir un rythme quasi quotidien.
A bientôt...